Les bons gestes
à adopter

Comment calmer les nausées et les vomissements sans fièvre d’origines diverses ?

  • Après des vomissements, brossez-vous les dents, rafraîchissez-vous le visage et buvez un verre d’eau. Asseyez-vous et respirez profondément avec un rythme lent et régulier.
  • Hydratez-vous en buvant de petites quantités de boissons salées et sucrées tout au long de la journée. Des tisanes ou des bouillons légers vous permettront de compenser les pertes en liquide dues aux vomissements. Evitez le café et ne buvez pas d’alcool.
  • Prenez plusieurs collations réparties dans la journée, toutes les deux ou trois heures. Evitez les aliments à l’odeur et au goût trop forts, de même que les aliments gras, épicés et très sucrés difficiles à digérer. Consommez des aliments « neutres » comme par exemple du riz ou des pommes de terre cuites à la vapeur. Si vous êtes écœuré, mangez plutôt froid que chaud, les aliments froids étant moins odorants. Respectez vos envies, si l’idée de manger vous rebute, reportez votre repas léger à plus tard.
  • Ne vous couchez pas immédiatement après avoir mangé car la position allongée aggrave les nausées et vomissements. Evitez de vous pencher vers l’avant pour ne pas comprimer l’estomac. Restez assis une demi-heure ou une heure.
  • Ne restez pas dans des ambiances où les parfums ou des odeurs vous indisposent. Au besoin, aérez.
  • Concentrez votre attention sur des choses agréables et distrayantes : écoutez de la musique ou regardez un film.

Ces mesures toutes simples aident à calmer les nausées et soulager les vomissements.
Une fois ces désagréments atténués, reprenez progressivement une alimentation normale.
En cas de persistance de ces symptômes, consultez un médecin.

CCL-visu-site-HD-2.jpg

Comment prévenir le mal des transports ?

Selon le transport utilisé, il existe plusieurs bonnes pratiques à respecter pour calmer la nausée et les vomissements pendant vos voyages :

  • Privilégiez une place où l’impression de mouvement est faible : dans une cabine sur un bateau, au niveau des ailes de l'avion, au premier rang d'un car...
  • Placez-vous dans le sens de la marche et fixez l’horizon.
  • Essayez de ne pas avoir trop chaud dans le véhicule et aérer pour créer une bonne circulation de l’air.
  • Ne partez pas à jeun mais mangez légèrement avant de partir.
  • Equipez-vous d’un coussin ou réglez l’appui-tête pour fixer votre tête et limiter les mouvements.
  • Evitez de lire ou de jouer à des jeux sur écrans.
  • Arrêtez-vous fréquemment sur les longs trajets et regardez à l’extérieur du véhicule.

Si le mal des transports persiste malgré ces bons gestes et la prise d’un médicament, parlez-en à un médecin.

CCL-visu-site-HD-3.jpg
logo Boiron

Cocculine® comprimé orodispersible et Cocculine® granules en récipient unidose, médicaments homéopathiques aux 4 substances actives, traditionnellement utilisés dans les nausées et vomissements sans fièvre et le mal des transports. Avant 6 ans, prendre un avis médical. Lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre pharmacien. Si les symptômes persistent après 24h, consultez votre médecin.
Visa 19/12/62961109/GP/001

Bien différencier les nausées des vomissements

les nausées et vomissements sans fièvre sont le plus souvent sans gravité. Voici quelques informations pour être incollable sur ces pathologies.

Tout savoir sur le mal des transports

Pourquoi les voyages donnent-ils mal au coeur ?
Voici les symptômes qu'il est important de reconnaître.

La solution Boiron®

Cocculine® est la solution des Laboratoires Boiron pour soulager les nausées et vomissements sans fièvre d'origines diverses et liés au mal des transports.

Les bons gestes à adopter

Il existe des bonnes pratiques pour éviter d’être malade dans les transports ou pour calmer les nausées et vomissements sans fièvre d'origines diverses.

Cocculine

OK